Edito

Peintures rupestres

Vous avez sous les yeux ce qui aurait dû être l’éditorial  
de la première saison dans le nouveau théâtre. Attendu avec impatience, espéré, rêvé, il devait nous accueillir pour cette saison 20.21, et nous comptions y déployer des spectacles brillant de mille feux, des océans de lumière et des horizons insoupçonnés. Et voilà que, dans la dernière ligne droite, alors que le bâtiment a trouvé sa place dans le ciel beauvaisien et déploie des ondulations propices à l’hébergement des songes, nous devons différer encore, mobiliser notre patience.

Lorsque nous nous sommes rendus à l’évidence que le retard 
dû à l’arrêt légitime du chantier, étant donnée la situation,  
ne nous permettrait pas d’ouvrir pour l’automne, nous avons défait et reconstruit la saison que nous avions imaginée afin  
de la proposer dans la structure provisoire. Il nous a en effet  
paru nécessaire de maintenir, malgré les aléas et les difficultés,  une saison pour rêver, ressentir, éprouver. C’est aussi dans les moments difficiles que l’on peut avoir besoin de communiquer avec les artistes, de rechercher auprès d’eux des éléments de compréhension du monde, des points de vue sur la réalité qui lui redonnent sa dimension poétique, et épique.

La parole des sociologues, des spécialistes en médecine de toutes disciplines, des journalistes, est indispensable, car elle nous donne des outils pour faire face, de façon pratique, structurée, à des évènements, inédits à une telle hauteur, comme celui que nous traversons. Et la parole des créateurs est aussi indispensable pour ne pas perdre le sens de notre présence au monde. Dans les temps préhistoriques les plus éloignés, les êtres humains vivaient dans le danger constant, la précarité, l’inconfort, la possibilité permanente de la mort. Et ils ont peint sur les parois des cavernes les premières œuvres d’art de l’humanité, les somptueuses peintures rupestres.
Les théâtres ne sont-ils pas de modernes cavernes où nous  
nous réunissons pour des cérémonies de partage qui nous font  voir le monde différemment lorsque nous retrouvons la lumière  de l’extérieur ?

Xavier Croci

 
2021silhouette

Théâtre du Beauvaisis - scène nationale

Le Théâtre du Beauvaisis offre une programmation pluridisciplinaire s’adressant à tous les publics dès la petite enfance. 

Une partie de la programmation est décentralisée (Itinérance en Pays de l’Oise) afin de s’adresser à tous les habitants du Beauvaisis, notamment en milieu rural.

Le soutien à la création contemporaine et l'éducation artistique et culturelle sont au cœur du projet du Théâtre du Beauvaisis. Pendant trois ans, cinq compagnies (danse, théâtre, jeune public) et un ensemble musical sont associés au Théâtre. 

 
Abonnez vous à notre Newsletter

Recevez les nouvelles publications par mail.